Phase détox: une cure de bien-être

Le bien-être passe par le corps

Jour J – 1 – Bien… décidée à remettre mon petit pantalon kaki

Alors voilà j’ai eu un enfant… Et donc avant ça, je ne vous apprendrai rien, je suis tombée enceinte. Comme j’ai toujours fait attention à ma ligne, je m’étais dit : « Pas plus de 9 kilos ! 1 kg par mois, c’est très bien » – « C’est idiot cette idée selon laquelle il faut manger pour deux ! » – « bla bla bla »… Bref j’étais pleine de bonne volonté. C’était sans compter les nombreux smoothies de mon homme qui bataillait sec pour me faire manger des fruits (sauf que dans les fruits il y a du sucre) et les petits déj gargantuesques tous les week-ends, sous prétexte qu’une boulangerie était notre plus proche voisine ! Résultat : 16 kilos. Bon ce n’est pas la mort me direz-vous et je vous répondrai « non ». A la sortie de la maternité il me restait 9 kilos à perdre tout de même. On m’a dit « ah mais tu verras, si tu allaites, tu maigriras super vite ». Oui sauf qu’au bout de trois jours, tétons en mode steak hachés, j’ai lâché l’affaire! Bref. Sans faire de régime particulier et en ayant une activité physique modérée mais régulière j’ai réussi à perdre 6 kilos en 1 an. L’été pointant de bonne heure le bout de son nez, j’entrevoyais déjà mes 3 kilos dépassant de mon maillot-de-bain-de-ma-vie-d-avant-ma-fille. Et puis un matin, devant mon émission préférée sur la 2, en train de donner le biberon, une chroniqueuse parle de Valérie Orsoni et de sa méthode pour perdre du poids sans se priver, en bougeant et surtout sans en reprendre. Alors, curieuse j’ai commandé le livre. Au départ, ça m’a paru contraignant mais un ultime essayage de mon pantalon test que je ne pouvais toujours pas fermer (loin de là…) a eu raison de mes dernières réticences.
Me voilà donc partie pour la première étape appelée « cure détox », censée faire disparaître les premiers kilos! Pour faire court, cette phase consiste à éliminer les toxines du corps. Pour cela on supprime le gluten, le lactose, la viande rouge et l’alcool. On inclut beaucoup de fruits et légumes détoxifiants. Chaque matin, à jeun, on boit un jus de citron et on part marcher 30 mn. 14 jours à vivre un peu différemment, finalement l’expérience est excitante. Bon comme on se dit tout, je vous livre les chiffres de départ :
– Poids : 60 kgs
– Tour de bras : 27 cm
– Tour de poitrine : 95 cm
– Tour de hanches : 90 cm
– Tour de taille : 75 cm
– Tour de cuisses : 57 cm

Jour J : bien… raté le départ

Ca commence bien, je n’ai pas entendu mon réveil. Bon ben la marche de 30 mn à jeun, ce ne sera pas tout de suite… Premier petit déj sans pain grillé. A la place une galette de sarrasin. Avantage de cette grosse crêpe : elle tient bien au ventre. Inconvénient : ça manque un peu de sucre. Il faut dire que la confiture de fraises que j’ai achetée pour habiller ma crêpe est bio et qui dit bio, dit sans sucre la plupart du temps. Ce qui pourrait manquer le plus c’est le goût du beurre frais mais finalement quand on aime essayer de nouvelles choses, l’expérience est plutôt agréable. C’est le cas également de ma première soupe de courgettes au beurre d’amande, de ma première rencontre gustative avec du tofu à la moutarde de Dijon, mariné et grillé et de cette toute nouvelle tisane qu’on appelle Sobacha, réalisée à partir de graines de sarrasin grillés (Kacha) et qui, si j’en crois Valérie Orsoni est bourrée de vertus. Et surtout pour une fois dans ma vie je mange des fruits (si je ne compte pas les 9 mois qui m’ont fait prendre les kilos que je suis en train d’essayer de perdre !)
Le seul truc moins sympa de la journée fut finalement la marche à jeun entreprise à 11H30, soit 4H après le petit-déj, comme précisé dans le bouquin. Sauf que, je ne sais pas vous, mais moi quand j’ai faim avant le déjeuner, J’AI FAIIIIM !!! Je suis partie un peu comme un boulet de canon, en oubliant que j’étais à jeun et comme je vis dans un village perché, j’ai un peu galéré dans les montées et suis arrivée défaite !! Un déjeuner et une tasse de Sobacha plus tard et j’ai repris du poil de la bête mais en me promettant de mettre la sonnerie de mon réveil un tantinet plus forte.

J + 8 – Bien… dans mes baskets

A l’aube du 8ème jour, si je devais résumer cette première semaine, je dirais que globalement cette cure détox est géniale. Non seulement elle fait réellement mincir (avant même la phase régime) mais on sent que toute cette nouvelle hygiène de vie (marche à jeun et surtout cette nouvelle alimentation) est vraiment bonne à la santé. Elle apporte une vraie sensation de bien-être, notamment au niveau du transit. De cause à conséquence, j’ai fait peau neuve. Mon teint est plus net, les imperfections ont disparues. Et puis, ça ne gâche rien, j’ai la pêche ! Ah j’oubliais… je mange très sain, très varié et je n’ai pas faim !
Je comprends quelque chose d’essentiel. En effet j’ai eu beau lire nombre d’articles à ce sujet, les habitudes avaient la dent dure, mais c’est certain, l’alimentation est primordiale pour être en bonne santé, pour se sentir bien, pour être beau et donc pour être heureux. Ca parait bête dit comme ça et pourtant c’est vrai. J’ai décidé de tout changer pendant 14 jours en me disant « allez c’est seulement 14 jours » et finalement je me demande si je ne vais pas carrément en faire un nouveau style de vie, en tout cas de mode alimentaire.
Et je ne vous parle pas du plaisir (qui l’eût cru ?) d’aller marcher à jeun à 6H30 tous les matins. Une balade qui m’apporte chaque fois son lot de sensations différentes : impression d’être en symbiose avec la nature / inspiration créatrice sans doute induite par une marche méditative involontaire (et un état éveillé tout à fait relatif… 6H15, ça fait tôt / introspection / pensées très organisées sur le déroulement de la journée etc. Quelque soit le mode de pensée qui s’active pendant cette marche, une chose est sûre, elle nettoie l’esprit autant que le jus de citron qu’on avale avant de partir nettoie le foie.
De cela aussi, je ne sais pas si je pourrai me passer… Même si je dors ¾ d’h de moins…

 

J + 14 – Bien… entourée de mon mètre de couturière

La balance affiche 58.5Kgs… J’ai perdu 1.5 kg en 15 jours sans m’affamer, en faisant du bien à mon corps et en me sentant vraiment bien. 1.5 kg ça ne parait rien comme ça et pourtant j’ai vraiment l’impression d’avoir perdu beaucoup plus, d’avoir dégonflé. C’est le moment de dégainer le mètre de couture qui va s’avérer plus parlant que la balance. Verdict des centimètres en moins :
– Poids : 58.5 kg (- 1,5kg)
– Tour de bras : 26 cm (-1cm)
– Tour de poitrine : 93 cm (-2cm)
– Tour de hanches : 88 cm (-2cm)
– Tour de taille : 71 cm (-4cm) (d’où le miracle du petit pantalon kaki qu’on reboutonne !)
– Tour de cuisses : 53.5 cm (-3.5cm)

 

Les avantages de la cure détox :

– On mincit de manière significative, pas tant sur la balance que dans ses vêtements. Il y a une véritable sensation de « dégonflage ».
– On se sent mieux dans son corps et notamment on se réconcilie avec son intestin.
– On a une plus jolie peau.

Les hics, (parce que oui il y en a) :

– Préparer la liste de courses, faire les courses et préparer les plats demandent pas mal de temps. C’est sans aucun doute encore plus contraignant quand on ne peut pas rentrer déjeuner chez soi entre 12H et 14H (faisable néanmoins car une amie est en train de vivre l’expérience…)
– Il faut prévoir un petit budget devant soi car de nombreux produits doivent être bio et d’autres ne sont disponibles que dans les magasins diététiques spécialisés encore très onéreux. Si vous ne le faites que sur 15 jours, vraiment ça vaut le coup de faire un écart au panier moyen des courses hebdomadaires. Si vous décidez d’en faire un mode de vie, sachez qu’on trouve de plus en plus de produits bio et sans gluten dans les grandes surfaces, un peu moins chers qu’en boutique spécialisée. Bien entendu tout est relatif. Ce mode d’alimentation étant très bon à la santé, votre caddie finalement vous coûtera bien moins cher que des allers-retours chez le médecin !

J + 21 – Bien… dans mon pantalon-test

Je suis aux anges ! Pas parce que la balance affiche 2kgs de moins (soit 58kgs) même si finalement j’ai encore perdu 500g cette semaine sans faire grand-chose. J’exulte (oui carrément) parce que j’ai réussi à enfiler et à boutonner mon pantalon test qui m’arrivait mi-cuisses il y a quelques mois en arrière!
Comment j’ai fait pour perdre encore 500g ? J’ai arrêté la marche à jeun le matin et j’ai recommencé à boire du vin. En revanche, j’ai continué mon régime alimentaire sans lactose et sans gluten, à manger sainement des plats inspirés du menu détox.
Adieu rétention d’eau, bonjour ventre plat ! Je me sens bien, je suis heureuse. Comme quoi, si parfois le bonheur tient à un fil, il tient aussi à un bouton de pantalon…
Une cure détox que je recommande à toutes celles qui souhaitent perdre 2 ou 3 kilos. Pour celles qui souhaiteraient perdre davantage, la suite du programme de Valérie Orsoni propose une phase « Attaque » suivie d’une période de « Stabilisation ». Je suis sûre que le programme fonctionne mais attention, il faut le suivre à la lettre et surtout rester motivée. Plus qu’un régime alimentaire, c’est un nouveau mode de vie qui est proposé ici. A vous de lire, à vous de voir…

Le Bootcamp, programme minceur – Valérie Orsoni – Editions Marabout

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Une pensée sur “Phase détox: une cure de bien-être

Laisser un commentaire