Psychogénéalogie: guérir les blessures de nos ancêtres

Ah la mémoire cellulaire… Savez-vous qu’au-delà de notre propre vécu, certains secrets de famille peuvent venir entraver notre vie : blocages, situations qui se répètent, difficultés à trouver l’amour ou à enfanter mais aussi maladies, maux et mal-être… ? Il peut alors s’agir de paternités ou de maternités cachés, d’abandon, de traumas non exprimés, de hontes dissimulées… La psychogénéalogie et la psychanalyse transgénérationnelle nous aident à dessiner notre arbre, à comprendre ce qui s’est joué dans le passé, à redécouvrir nos ancêtres, à lever le voile sur des mystères pour, enfin, faire entrer la lumière et nous guérir.

Noëlle Lamy, spécialiste en psychogénéalogie et psychanalyse transgénérationnelle, nous accompagne dans ce cheminement, nous aide à y voir plus clair grâce une formation pluridisciplinaire. Avec beaucoup de bienveillance et de joie, elle nous aide à redessiner notre arbre généalogique, établir les liens que nous entretenons inconsciemment avec nos aïeux, à les connaître, les comprendre, les accepter et les aimer, à grandir et guérir…


Noëlle LAMY
2 rue du Bourg – 21200 VIGNOLES
18 rue de Genève – 69006 LYON
17 rue Charles Lafitte – 92 000 NEUILLY/SEINE
Tel. 06 79 50 21 07
Mail: lamynoelle@yahoo.fr

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Ashtanga yoga, source d’énergie

Le yoga, vous connaissez sûrement. La plupart d’entre nous ont même déjà essayé de s’y mettre, certains l’ont adopté et quelques-uns en ont carrément fait un nouvel art de vivre. La forme de yoga la plus répandue en Occident depuis quelques décennies s’apparente de près ou de loin au Hatha Yoga. D’autres formes de yoga sont nées, inspirées de la source mais parfois transformées, souvent simplifiées. Il en est par contre qui sont restées fidèles à la tradition, inchangées depuis leur origine : Parmi elles, on trouve le Ashtanga Yoga.

Créé pour les indiens qui vivaient dans les grottes d’Himalaya, le Ashtanga est un yoga dynamique qui mêle respiration, postures et mouvements au sol. Une alchimie parfaite qui demande un apprentissage patient mais qui apporte un nombre incroyable de bienfaits pour le corps et l’esprit.

Daniela Skarmeta, professeur de Ashtanga Yoga sur Beaune, Nuits-Saint-Georges et Dijon, fait la lumière sur cette pratique ancestrale qui réapprend à respirer, tonifie le corps, apporte une incroyable énergie  et apaise l’esprit. A découvrir absolument !


Infos horaires des cours et lieux:
Page Facebook: Yogâme
Mail: yogame.ashtanga@gmail.com
Tel: 06 86 44 05 00

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

La flottaison, expérience intérieure

caisson-flottaison-blog-beattitudes

Meïsõ (méditation en japonais) est née d’une rencontre et d’une histoire d’amour entre une sophrologue, Maïté Breger et un designer, Alexandre Kournwsky.

Pendant ses études de design, lors d’un partenariat, Alexandre est amené à travailler sur les capteurs encéphalogrammes utilisés lors de séances de méditation augmentée. Il lit alors toute une série de publications sur les moyens d’augmenter les effets de la méditation et, parmi les différents outils cités, se trouve le caisson de flottaison.  Pour la petite histoire, le caisson de flottaison est né aux Etats-Unis, inventé par John Cunningham Lilly dans les années 50. Ce neuropsychiatre s’était alors demandé ce qu’il se passait au niveau de la conscience lorsque celle-ci n’était troublée par aucun stimulus extérieur. Il a donc créé son premier caisson qui ressemblait davantage à un sarcophage, l’a rempli d’eau à forte concentration saline pour permettre à l’individu de flotter. Cet outil, qui n’avait absolument pas été pensé dans le but de détendre les gens, accueillait les « cobayes » du professeur qui, malgré tout, ressortaient de là, très détendus.  Plus tard, le caisson de flottaison deviendra un instrument de relaxation, d’introspection, de méditation.

Alexandre met l’idée du caisson de flottaison dans un coin de sa tête.

Parallèlement Maïté rentre des Etats-Unis où elle vient d’étudier une technique qui se situe entre la sophrologie et l’hypnose, faite de visualisations et de méditations guidées, entre autres.

Quand Alexandre lui  parle des caissons de flottaison, elle voit là tout de suite un outil capable de l’aider dans sa démarche de sophrologue et sa recherche de bien-être pour l’autre. Rapidement, ils partent testés le concept, déjà présent à Londres et trouvent ça tellement génial qu’ils décident de l’importer en France.

Plutôt que l’acheter, Alexandre préfère le créer lui-même. Le couple passe un an à réfléchir à la conception du caisson de flottaison, le choix du lieu, leur stratégie et un premier espace nait en mai 2015, rue Saint-Denis dans le 2ème arrondissement de Paris.

Dans cet endroit coupé du monde, très intimiste, et plus particulièrement dans le caisson de flottaison, les gens passent et vivent des expériences très personnelles, parfois très fortes. On flirte souvent avec le sommeil, parfois, comme ce fut mon cas, on se laisse emporter. C’est trop tentant car on est encore mieux que dans le plus confortable des lits. L’importante concentration saline fait qu’on flotte. Tout notre corps est porté. Il n’y a donc aucuns points de pression, aucune position inconfortable, aucun mouvement de retournement, aucune sensation de fourmillement possible. Tous les fluides circulent librement. Les micro-siestes ont de ce fait un effet très régénérant.

J’ai testé le caisson de flottaison

Entrer dans cette bulle chaude et solide m’a plu tout de suite. Lire le reste de cet article »

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Le secret du bien-être des guérisseurs hawaïens

livre-hooponopono
Livre Hooponopono

Oh bienheureux, bienheureuses ou pas d’ailleurs… et justement, ça tombe bien… car dans la rubrique « Livre », j’ai découvert un p’tit nouveau, tout mignon, tout beau qui s’appelle Ho’oponopono!! Et là vous vous dites « Mais qu’est-ce que c’est qu’ce truc? » Je comprends j’ai fait la même! Alors non, ce n’est pas le nom de la nouvelle danse de l’été… Ni un enfant enrhumé s’émerveillant devant notre plus proche cousin hominidé « Oh! Le beau Bonobo! » Non, non, non rien à voir avec tout ça!

Il s’agit en fait d’un art ancestral hawaïen qui permet de révéler notre identité authentique et ainsi d’atteindre la sérénité, le bien-être, le bonheur et d’accéder à tout ce que nous souhaitons dans la vie… Tout un programme, hein?! Oui je sais…

Par contre, pour comprendre la méthode il faut déjà avoir accepté l’idée selon laquelle nous sommes les créateurs de notre vie et que nos pensées ont un impact direct et essentiel sur nos émotions, notre corps, notre santé, nos relations avec les autres, notre vie professionnelle, l’argent, nos réussites et nos échecs, bref tout ce qui nous arrive dans la vie.

Ce secret des guérisseurs hawaïens révélé ici, nous explique que tout ce qui advient dans notre vie, ce qui nous affecte et nous dérange, provient de mémoires et de programmes inconscients qui nous emprisonnent. Surtout il nous montre et démontre par le biais d’exercices pratiques simples comment se débarrasser de ses croyances limitantes pour enfin devenir nous-mêmes et trouver le bonheur.

Petit ouvrage très bien construit, facile d’accès, Ho’oponono est sur ma table de chevet depuis un mois environ et croyez-moi ou pas mais je le pratique régulièrement et il me semble être déjà plus sereine, moins exigeante avec les autres et avec moi-même, plus zen, trouver plus de bonheur dans ma vie. Je ne dis pas que j’ai trouvé la paix intérieure mais je retrouve peu à peu confiance concernant certains domaines de ma vie trop bruyants tellement j’y avais accroché de casseroles (dont, je l’ai compris aujourd’hui, j’étais seule responsable et créatrice). Vous n’imaginez pas le nombre de situations tordues que nous sommes capables de créer rien que pour vérifier de fausses croyances et admirablement nous pourrir la vie. A vous de savoir si vous souhaitez vous débarrasser de ces schémas récurrents et devenir une personne libre et heureuse ou si vous préférez conserver votre statut de victime et accuser à tort et à travers la Vie d’être votre pire et invisible bourreau.

Vous avez un problème financier, des difficultés en amour, une dépendance, une difficulté dans la vie, vous êtes fâchés avec votre poids ou votre collègue, patron, voisin, famille…? La méthode Ho’oponopono s’utilise au quotidien et vous aide à évoluer pour dépasser tout cela.

La vie est merveilleuse… Il suffit de la laisser faire son oeuvre.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail